Pratiqué par M. Alain Picard (032 843 36 20)

Communément appelée « analyse du sang vivant » ou « microscopie à fond noir », cette approche consiste à prendre une goutte de sang au bout du doigt ou au lobe de l’oreille et à la placer, sans teinture ni solvant, entre une lame et une lamelle sous un microscope spécial.

Notre sang est comme une empreinte digitale. Il nous indique avec précision les faiblesses et les déficiences bien avant que les problèmes de santé ne se soient manifestés. Le sang est un reflet de notre corps et de son milieu dans sa plus intime profondeur. L’analyse contrastée du sang vivant est un test qui permet la détection et la supervision des dysfonctionnements du métabolisme. Elle permet d’examiner en temps réel le comportement des globules blancs et rouges ainsi que divers autres éléments figurés. L’examen du sang vivant est un outil de diagnostic autant que de thérapeutique, mais aussi et surtout c’est un outil précieux de prévention puisque les altérations des éléments figurés du sang sont visibles bien avant l’apparition des troubles au niveau physique.

Cette analyse peut révéler :

  • La Fibrine, son réseau.
  • La lipopexie hépatique: turn over du gras ingéré, son parcours par l'étude des hémokonies.
  • La nature des colloïdes précipités, cholestérol, acide gras, cristaux acide urique, alloxane, acide oxalique, porphyrique, ceroïde etc.
  • La présence anormale de parasites, de bactéries, de champignons, de levures, de métaux lourds ou de radicaux libres.
  • La possibilité d’allergies.
  • La viscosité sanguine générale par l'étude des formes d'agglutination des globules rouges expliquera certaines données de pathologie générale et de microcirculation.
  • Le niveau de stress du foie.
  • Le PH sanguin relatif.
  • Les formes de métamorphoses de vie inférieure: formes L, sphéroplastes, mycoplasmes.
  • Les phénomènes d'oxydation poussées (stress oxydatif).
  • Les structures s'apparentant aux parasites; passage sanguin du colibacille.
  • Les troubles de la nutrition: carence et excès vitaminique
  • Un dysfonctionnement du système immunitaire.
  • Une candidose systémique ou non.
  • Une déformation des globules rouges.
  • Une mauvaise absorption des graisses et des protéines.
  • D’autres déficiences nutritionnelles.
  • Etc …

Évidemment, cette analyse du sang vivant n’est pas une méthode de diagnostic et n’est pas utilisée à cette fin. C’est un test de dépistage des déficiences et anomalies du milieu. Elle ne remplace aucunement la nécessité de consulter un médecin pour tout problème de santé.